Ces enfants qui vont à l’école… à la maison

Publié le 20/01/2014 dans L’UNION L’ARDENAIS

Par Mathieu LIVOREIL.

Parfois par idéologie, souvent par nécessité, des milliers de parents instruisent leurs enfants à domicile. Un apprentissage informel mais légal. À condition que l’enfant progresse.

Dans le salon aux murs fleuris de sa maison de Vouziers (Ardennes), Catherine Gérard s’autorise soudain un rire franc : «   Tout ça nous est tombé dessus. Je n’ai jamais rien eu contre l’Éducation nationale, moi ! » À ses côtés, son fils cadet, Kyllian, sourit timidement. En ce froid mercredi de novembre, le garçon fête ses douze ans. Voilà plus de trois ans qu’il n’est pas allé à l’école. Depuis « le 21 septembre 2010Tu te souviens de la date, non ? », demande la mère. Lorsqu’il est question de son institutrice de CM1, Kyllian s’essouffle vite :« Elle criait tout le temps… Pas sur moi, sur tout le monde : quand quelqu’un se mouchait, quand quelqu’un faisait tomber sa trousse sans faire exprès… » Sa mère complète : « Il ne dormait plus, c’était plus fort que lui… Il commençait à avoir les idées noires. » Le médecin de famille l’arrête de semaine en semaine. Avant qu’un psychiatre ne le dispense d’école pour « une durée indéterminée ».

Lire la suite …

 

 

Création du Collect’IEF

logo-collectief-manuscritv02

 

Le Collect’IEF est un groupe de personnes impliquées, qui viennent de divers horizons et qui souhaitent agir ensemble en faveur de l’IEF (Instruction En Famille).
Il consiste en une veille juridique et politique de cette liberté qui, de lois en décrets, se réduit et pose donc la question du devenir de l’IEF.

logo-collectief-pf, ses valeurs :

– défendre la liberté de l’instruction dont celle qui consiste à choisir l’IEF,

– réaffirmer la liberté de choisir la pédagogie conformément aux principes constitutionnels de la liberté de l’enseignement et de la liberté de conscience,

– confirmer le droit à l’autonomie, principe immanent des droits de l’homme, et revendiquer la confiance dans l’exercice de ce choix.

logo-collectief-pf, son objectif :

Lutter contre les atteintes portées à l’instruction en famille pour obtenir la garantie que l’IEF demeure un mode d’instruction à part entière afin que les générations futures puissent continuer à choisir d’instruire leurs enfants selon leurs convictions politiques, philosophiques et/ou religieuses que ce soit en les confiant à l’école publique, à des écoles sous contrat ou hors contrat ou bien en les instruisant en famille.

logo-collectief-pf, ses actions :

– dénoncer tout abus de position dominante des gouvernements qui par leurs actions et leur influence sur les ministères (Éducation nationale, Justice…) désirent en limiter les droits,

– lutter contre toute tentative de musellement des familles qui veulent exercer ce droit,

– informer les médias de toute atteinte à cette liberté,

– publier des manifestes, des études, des témoignages et produire et soutenir des reportages, documentaires pour mieux faire connaître l’IEF et les droits des familles.

logo-collectief-pf, son principe de fonctionnement :

La répartition géographique des membres du Collect’IEF sur l’ensemble du territoire français, fait que les décisions d’actions seront soumises dans des « assemblées » virtuelles sur le forum de discussion prévu à cet effet.

logo-collectief-pf, ses porte-paroles  :

Toute personne dont les revendications ou les moyens d’action peuvent être mis en œuvre, après proposition préalable aux assemblées du Collect’IEF, tant qu’ils ne portent pas atteinte à l’objectif commun.

Contact : contact (arobase) collectief (point) fr

SORTIE EN SALLE DU FILM « ETRE ET DEVENIR »

Demande de soutien pour permettre une sortie salle en région parisienne au printemps du documentaire « Etre et devenir » sur l’instruction en famille et l’apprentissage autonome qui suit des familles et des jeunes adultes dans quatre pays, dont la famille Stern.

Cette sortie salle sera suivie d’une sortie DVD à la « rentrée » 2014. 

Ce lundi matin, Julia et Noelia n’iront pas à l’école, mais apprendront à la maison

La Voix du Nord – Article de David Laurence publié le 6 janvier 2014

L’Éducation nationale, sa mission, ses contradictions. Nombreuses, très nombreuses. Les devoirs à la maison, qui ne devraient plus être depuis longtemps, le cartable trop chargé, des programmes sans cesse modifiés, une notation toujours différente… Et puis son rythme. Ou plutôt ses rythmes. Revenus sur le devant de la scène avec la réforme, ouvrant plus largement le débat à la durée des vacances… Pour autant, ce n’est eu égard à cet enchevêtrement de paradoxes que Natalia et Alma-Pierre Brenders ont fait leur choix, à savoir celui d’éduquer leurs enfants à la maison. Rencontre.

 

L’école, le chômage et la bonne conscience républicaine

Site Les Echos.fr

POINTS DE VUE
de Jacky Chatelain (ancien directeur général de l’Apec)

Les résultats de l’enquête Pisa ne s’accompagneront d’aucun défilé de « bonnets rouges » et autres poneys, la France, ayant des préoccupations autrement sérieuses, ne saurait s’inquiéter des causes mêmes de son affaissement. Que l’école soit une arme de destruction massive ne suscite aucune de ces indignations dont les Français sont si friands. L’école n’est-elle pas républicaine ? Or c’est bien là que se trouve la cause du drame, car les chantres de la République, étonnamment étonnés par la production des inégalités par cette école, oublient que ce mot ne rime pas nécessairement avec démocratie.

Lire la suite …